SDIS 13
    SDIS 13

    A propos du SDIS13 (Service Départemental d’Incendie et de Secours)

    Historiquement chargés de la prévention, de la protection et de la lutte contre l’incendie, les Pompiers13 concourent également au secours d’urgence aux personnes, à la protection et à la lutte contre les accidents, les sinistres et les catastrophes, à l’évaluation et à la prévention des risques technologiques ou naturels.

    Secours, feux de forêt, feux urbains, interventions en milieux périlleux, risques radiologiques, risques chimiques, risques nautiques, etc. sont autant de types d’interventions qu’effectuent les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône.

    SDIS13 en quelques chiffres

    • 6 500 agents
    • 500 000 appels
    • 144 100 interventions

    Obtenez plus d’informations en cliquant ici 

    Témoignage : SDIS13

    Use Case : la cartographie du système d’information des pompiers13

    Le SDIS13 dispose d’un système d’information géré et administré par le groupement des systèmes d’informations et de communication (GSIC), composé d’une trentaine d’agents.

    Ce système d’information, conséquent, permet de concourir efficacement aux besoins et au bon fonctionnement de l’établissement public.

    Retour sur l’historique de l’acquisition de la solution WinDesign

     Avec une forte croissance de son patrimoine applicatif et de son infrastructure ces 15 dernières années, il est apparu pour le GSIC la nécessité de disposer d’un outil  les aidant à modéliser le système d’information du SDIS13, sous ses différents angles de vue : fonctionnel, applicatif et technique et pouvoir ainsi analyser les impacts de tout changement.

    Après une phase d’étude et de maquettage, le choix d’acquisition du SDIS s’est porté sur la solution WinDesign de la société Cecima et de son module Business Process : outil simple d’administration mais disposant néanmoins de nombreuses fonctionnalités indispensables pour la réalisation des cartographies des différentes couches du système d’information.

    La mise en œuvre au sein du SDIS13

    L’implantation de WinDesign au sein du SDIS13 s’est déroulée avec l’assistance de la société dans le cadre d’un pack assistance de 3 jours.

    Avec quelques premiers fichiers contenant nos applicatifs et notre organisation, la société Cecima nous a rapidement fourni un début de cartographie applicative avec un espace de travail, des diagrammes et une publication web.

    Ces éléments nous ont permis de disposer d’une première vue des capacités de l’outil et de se projeter.

    Il est vrai que l’apprentissage de l’outil nécessite une utilisation régulière. Il nous est arrivé dans les premiers temps, d’oublier rapidement les fondamentaux d’alimentation, de design et de publication.

    Mais la société a su nous accompagner régulièrement, à distance ou en présentiel, en phase de montée en puissance dans la construction de nos cartographies.

    Pour chaque modélisation attendue, l’expérience nous a montré qu’un travail de recensement et de réflexion préalables sont nécessaires.

    La situation actuelle

     Aujourd’hui, après trois ans d’utilisation, nous avons implémenté la quasi-totalité du patrimoine applicatif, l’infrastructure matérielle d’hébergement, les échanges de données inter-applicatifs et décisionnels, les couvertures fonctionnelles applicatives de 1er niveau de chaque groupement.

    Nous avons acquis une certaine autonomie en termes d’évolution de la configuration et du design des objets au sein de l’outil ; facilitant ainsi l’évolution du périmètre des cartographies.

    Les travaux majeurs en cours, à poursuivre sur 2021, concernent la cartographie du chronogramme des tâches automatisées du système d’information, la poursuite de l’implantation des éléments d’infrastructure réseaux, sécurité et téléphonie.

    2800 objets sont implantés, avec pour chacun entre un à cinq impacts. 340 diagrammes présentent ces objets et leurs impacts.

     Une cartographie globale est publiée sur un serveur web, accessible à tous les agents du GSIC, avec une mise à jour environ deux à trois fois par mois.

    Une cartographie métier sera prochainement mise à disposition des autres groupements du SDIS afin de partager avec eux la connaissance des outils mis à disposition par le GSIC.

    Que retenir ?

    Recenser, intégrer, modéliser demandent de la rigueur et du temps aux urbanistes concepteurs.

    Ils doivent pouvoir s’appuyer sur tous les acteurs disposant de la connaissance du système d’information.

    Un travail collaboratif est donc nécessaire afin de disposer de cartographies représentatives du système d’information et susciter l’engouement des utilisateurs.

    Le portail documentaire client Cecima est très ergonomique et apporte une aide précieuse.

    En conclusion

    Les enjeux forts avec ces cartographies sont pour nous :

    • de pouvoir exploiter et urbaniser plus facilement notre système d’information,
    • de partager avec les groupements métiers la connaissance de leur propre système d’information

    Un bel avenir est donc promis au développement et à l’utilisation de l’outil WinDesign au sein de l’établissement !

    Nathalie ABBES – Urbaniste au GSIC

    A propos du SDIS13 (Service Départemental d’Incendie et de Secours)

    Historiquement chargés de la prévention, de la protection et de la lutte contre l’incendie, les Pompiers13 concourent également au secours d’urgence aux personnes, à la protection et à la lutte contre les accidents, les sinistres et les catastrophes, à l’évaluation et à la prévention des risques technologiques ou naturels.

    Secours, feux de forêt, feux urbains, interventions en milieux périlleux, risques radiologiques, risques chimiques, risques nautiques, etc. sont autant de types d’interventions qu’effectuent les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône.

    SDIS13 en quelques chiffres

    • 6 500 agents
    • 500 000 appels
    • 144 100 interventions

    Obtenez plus d’informations en cliquant ici 

    Témoignage : SDIS13

    Use Case : la cartographie du système d’information des pompiers13

    Le SDIS13 dispose d’un système d’information géré et administré par le groupement des systèmes d’informations et de communication (GSIC), composé d’une trentaine d’agents.

    Ce système d’information, conséquent, permet de concourir efficacement aux besoins et au bon fonctionnement de l’établissement public.

    Retour sur l’historique de l’acquisition de la solution WinDesign

     Avec une forte croissance de son patrimoine applicatif et de son infrastructure ces 15 dernières années, il est apparu pour le GSIC la nécessité de disposer d’un outil  les aidant à modéliser le système d’information du SDIS13, sous ses différents angles de vue : fonctionnel, applicatif et technique et pouvoir ainsi analyser les impacts de tout changement.

    Après une phase d’étude et de maquettage, le choix d’acquisition du SDIS s’est porté sur la solution WinDesign de la société Cecima et de son module Business Process : outil simple d’administration mais disposant néanmoins de nombreuses fonctionnalités indispensables pour la réalisation des cartographies des différentes couches du système d’information.

    La mise en œuvre au sein du SDIS13

    L’implantation de WinDesign au sein du SDIS13 s’est déroulée avec l’assistance de la société dans le cadre d’un pack assistance de 3 jours.

    Avec quelques premiers fichiers contenant nos applicatifs et notre organisation, la société Cecima nous a rapidement fourni un début de cartographie applicative avec un espace de travail, des diagrammes et une publication web.

    Ces éléments nous ont permis de disposer d’une première vue des capacités de l’outil et de se projeter.

    Il est vrai que l’apprentissage de l’outil nécessite une utilisation régulière. Il nous est arrivé dans les premiers temps, d’oublier rapidement les fondamentaux d’alimentation, de design et de publication.

    Mais la société a su nous accompagner régulièrement, à distance ou en présentiel, en phase de montée en puissance dans la construction de nos cartographies.

    Pour chaque modélisation attendue, l’expérience nous a montré qu’un travail de recensement et de réflexion préalables sont nécessaires.

    La situation actuelle

     Aujourd’hui, après trois ans d’utilisation, nous avons implémenté la quasi-totalité du patrimoine applicatif, l’infrastructure matérielle d’hébergement, les échanges de données inter-applicatifs et décisionnels, les couvertures fonctionnelles applicatives de 1er niveau de chaque groupement.

    Nous avons acquis une certaine autonomie en termes d’évolution de la configuration et du design des objets au sein de l’outil ; facilitant ainsi l’évolution du périmètre des cartographies.

    Les travaux majeurs en cours, à poursuivre sur 2021, concernent la cartographie du chronogramme des tâches automatisées du système d’information, la poursuite de l’implantation des éléments d’infrastructure réseaux, sécurité et téléphonie.

    2800 objets sont implantés, avec pour chacun entre un à cinq impacts. 340 diagrammes présentent ces objets et leurs impacts.

     Une cartographie globale est publiée sur un serveur web, accessible à tous les agents du GSIC, avec une mise à jour environ deux à trois fois par mois.

    Une cartographie métier sera prochainement mise à disposition des autres groupements du SDIS afin de partager avec eux la connaissance des outils mis à disposition par le GSIC.

    Que retenir ?

    Recenser, intégrer, modéliser demandent de la rigueur et du temps aux urbanistes concepteurs.

    Ils doivent pouvoir s’appuyer sur tous les acteurs disposant de la connaissance du système d’information.

    Un travail collaboratif est donc nécessaire afin de disposer de cartographies représentatives du système d’information et susciter l’engouement des utilisateurs.

    Le portail documentaire client Cecima est très ergonomique et apporte une aide précieuse.

    En conclusion

    Les enjeux forts avec ces cartographies sont pour nous :

    • de pouvoir exploiter et urbaniser plus facilement notre système d’information,
    • de partager avec les groupements métiers la connaissance de leur propre système d’information

    Un bel avenir est donc promis au développement et à l’utilisation de l’outil WinDesign au sein de l’établissement !

    Nathalie ABBES – Urbaniste au GSIC